La quarantaine : pour les plantes aussi !

Vous venez de recevoir votre commande de plantes aquatiques, ou vous venez d’en acheter en magasin. Vous vous apprêtez à les mettre dans votre aquarium… Pas si vite ! Comme pour les poissons, il est recommandé de respecter une période de quarantaine avec les végétaux en les plaçant dans un aquarium dédié pendant une semaine à un mois. Même si cela n’est pas obligatoire et plutôt pratiqué par les aquariophiles expérimentés, cette méthode est vivement conseillée, et ce pour plusieurs raisons.

1) ACCLIMATER LES PLANTES EN DOUCEUR À LA VIE SOUS L’EAU

Contrairement aux idées recues, près de 80% des plantes d’aquarium ne sont pas exclusivement aquatiques (à l’exception des Cabomba, Egeria, Vallisneria, etc). La majorité d’entre elles sont des plantes marécageuses originaires de régions tropicales ou subtropicales, qui ne se retrouvent entièrement immergées que pendant la saison des pluies. C’est pourquoi pour l’aquariophilie, elles sont cultivées en mode émergé (hors de l’eau), comme l’explique par exemple Dennerle.
plantes aquatiques
A votre arrivée chez vous, ces plantes doivent donc s’adapter à vivre sous l’eau en permanence. Cela peut leur prendre quelques jours à quelques semaines, et certaines plantes produisent beaucoup de feuilles mortes à ce moment-là, qui pollueraient inutilement votre aquarium.

Prenons par exemple le cas de Rotala rotundifulia : quand elle grandit hors de l’eau, ses feuilles sont rondes (d’où son nom latin), mais une fois placée dans l’eau, elle perd ses petites feuilles rondes pour en former de nouvelles, de forme très élancée, adaptées à la vie aquatique. En laissant aux plantes le temps de s’adapter à leur nouvelle vie en aquarium, cela permet aussi d’avoir une meilleure idée de à quoi elles ressembleront dans votre bac, et de réaliser votre aquascaping en conséquence.

2) DÉTOXIFIER LES PLANTES

Sous les serres des producteurs, les plantes sont traitées aux engrais, et parfois à certains pesticides. Si ces produits sont souvent sans danger pour les poissons, ils peuvent être toxiques pour les invertébrés les plus fragiles comme les crevettes. Il faut donc bien rincer les plantes plusieurs fois sous l’eau courante. Mais attention, certaines d’entre elles peuvent relâcher des substances toxiques pendant plusieurs jours même après avoir été rincées. C’est pourquoi les mettre dans un bac de quarantaine filtré au charbon actif est une très bonne idée afin d’éviter des hécatombes.

3) DÉBARRASSER LES PLANTES D’HÔTES INDÉSIRABLES

Vous vous êtes souvent demandé d’où venaient tous ces petits escargots qui apparaissaient comme par magie dans votre aquarium… Ils viennent des plantes, bien sûr ! Dans un bac de quarantaine réservé aux végétaux, vous pourrez enlever plus facilement ces invités surprise. Vous pouvez également effectuer un traitement contre les planaires ou autres vers indésirables, par exemple, sans risquer d’affecter les autres invertébrés de l’aquarium principal.

COMMENT AMÉNAGER VOTRE BAC DE QUARANTAINE ?

– Choisissez un aquarium basique, avec un éclairage adapté aux espèces choisies, afin de faciliter une acclimatation optimale.
– L’idéal est d’utiliser un aquarium cyclé depuis longtemps : ainsi, avec des paramètres physico-chimiques stables, pas de risque de développement d’algues par exemple.
– Pour la filtration, vous pouvez ajouter du charbon actif, qui débarrassera l’eau des métaux lourds et éventuelles substances toxiques libérées par les plantes (engrais, pesticides).
– Vos plantes sont présentées en pots, et elles sont enracinées dans de la laine de roche. Un substrat n’est donc pas nécessaire.
– Effectuez de nombreux changements d’eau, plusieurs fois par semaine, afin de vous assurer que les substances toxiques soient bien éliminées.

Après leur période de quarantaine, vos plantes, épanouies et saines, seront enfin prêtes à rejoindre votre aquarium, en toute sécurité !

Vos amis aquariophile aimerons sûrement cet article,  cliquez sur Recommander (J’aime) ou Partager.

Par : Marie-Sophie Germain / Source