La prochaine fois je ferai attention en achetant des bananes

De quoi faire trembler les plus téméraires. Le gérant d’un magasin bio a découvert une araignée-banane de 15 cm dans un colis de bananes. L’animal peut tuer un homme d’une seule morsure.

L’histoire en fera frissonner plus d’un. A Sallanches, en Haute-Savoie, le gérant d’un magasin bio a découvert un passager clandestin dans un colis de bananes en provenance de République dominicaine : une araignée-banane. Il s’agit de l’araignée la plus venimeuse du monde.

Jusqu’à 15 cm de diamètre
Un nom plaisant pour un animal qui l’est bien moins : l’araignée-banane (Phoneutria nigriventer) possède un corps d’un à quatre centimètres, et des pattes pouvant mesurer jusqu’à 15 cm. C’est un spécimen de cette espèce qu’a découvert le gérant en ouvrant sa cargaison de bananes, raconte Le Dauphiné Libéré.

Trois fois plus toxique que la Veuve noire
Lorsque la bête bondit hors du colis, l’homme ne panique pas. Il capture l’araignée, et la place dans un vivarium. C’est sur Internet qu’il en apprend plus sur l’animal qui s’est invité dans ses bananes. L’araignée-banane est extrêmement venimeuse. Sa morsure est trois fois plus toxique que celle de la Veuve noire et trente fois plus que celle du serpent à sonnettes. Les neurotoxines qu’elle injecte dans le sang peuvent tuer un homme de 80 kilos… et provoquent aussi une érection douloureuse.
Le gérant alerte alors les sapeurs-pompiers. C’est Edouard Senger, vétérinaire chef du centre de secours principal de Sallanches qui se charge d’évacuer l’indésirable.

Que les arachnophobes se rassurent : l’animal réside principalement au Brésil, en Guyane Française, au Paraguay, en Uruguay et en Argentine. Mais il existe des précédents plus impressionnants au Royaume-Uni. Une famille a dû évacuer son domicile, envahi par les araignées-bananes. Plusieurs oeufs avaient été pondus dans un régime acheté au supermarché local. En 2005, une jeune femme des Cornouailles a été mordue par une araignée-banane. L’animal s’était caché dans un régime de bananes acheté au supermarché… et n’a jamais été retrouvé.

Si comme moi, vous ferez attention en achetant des bananes, cliquez sur Recommander (J’aime) ou Partager.

Source : www.pourquoidocteur.fr