Le mouton, une tondeuse écologique

Une dizaine de moutons resteront dans la ville de Saint-Prix jusqu’à l’automne afin d’entretenir les espaces verts et permettre aux scolaires d’en apprendre plus sur les animaux et l’environnement.

«Viens voir chérie, on a des moutons dans le jardin !» Quand les animaux de la ferme s’invitent en ville, cela donne parfois lieu à des scènes cocasses. Une dizaine de moutons en provenance de la ferme d’Ecancourt à Jouy-le-Moutier, et aussi des chiens de troupeau et deux chevaux de traie, sont arrivés à Saint-Prix ce samedi.

Un cortège d’une centaine de personnes a suivi la transhumance du troupeau dans les rues de la ville.

«Au lieu d’utiliser des appareils mécaniques, on préfère les animaux»
C’est la cinquième année que la municipalité a recours à ces employés un peu spéciaux dont la mission sera d’entretenir jusqu’à l’automne les espaces verts. «Au lieu d’utiliser des appareils mécaniques, on préfère les animaux, lance le maire (DLF) Jean-Pierre Enjalbert. Cela nous coûte 1 000€ de moins et c’est moins polluant. C’est surtout l’occasion de faire de la pédagogie auprès des enfants des groupes scolaires et des centres de loisirs. Les animaux sont des ambassadeurs extraordinaires de l’environnement.» Un avis forcément partagé par les nombreux parents venus partager ce moment avec leurs enfants. «Pas besoin d’aller dans les alpages», sourient Chantal et Annie. «On n’a pas l’occasion d’en voir quand on est sur Paris, sourit Cathy. Les enfants aiment ça.»

Merci de cliquer sur Recommander (J’aime) ou Partager.

 

Source : Le Parisien