Des scientifiques japonais parviennent à faire revivre un (petit) animal congelé depuis 30 ans

animal_congele

Pas de quoi faire un remake de « Hibernatus », certes, mais l’annonce a tout de même fait du bruit. L’Institut national de la recherche polaire japonais déclare avoir réussi à réanimer des tardigrades collectés en Antarctique en 1983, comme l’a rapporté le quotidien « The Independent » ce week-end.

Ces minuscules êtres de moins d’un millimètre de long, aussi connus sous le nom d' »oursons d’eau », forment un embranchement à part dans le règne animal, proche des arthropodes. Ces « extrêmophiles » ont l’habitude de survivre dans des conditions particulièrement hostiles, et sont capables de ralentir voire de suspendre leur métabolisme pendant de longues périodes. « Tardigrade » signifie d’ailleurs « marcheur lent » en grec.

Lire la suite